Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Etudes et Chantiers

RN 520 - giratoire du Breuil : Une réparation devenue nécessaire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 août 2014 (modifié le 1er septembre 2014)

Les sections où nous devons intervenir ont été construites il y a une vingtaine d’années, et dans certains secteurs, les chaussées ont été lourdement éprouvées.

Chaque année, pour garantir des conditions optimales de sécurité pour nos usagers, nous devons réparer 5 % de nos chaussées. A l’échelle de la DIR Centre-Ouest, cela représente environ 50 km de route.

Le vieillissement normal des chaussées nous impose de programmer des travaux de renouvellement. Lors de ces programmations, nous avons pleinement conscience que, pour les usagers de la route, il n’existe pas de bons moments pour organiser les chantiers.

Délicat de couper la circulation sur cet axe

Avec plus de 20 000 véhicules journalier, les travaux de réparations de cet axe, très emprunté, ne pouvaient pas être réalisés dans les conditions ordinaires de chantier.

Nous avons dû trouver des alternatives de façon à ce que ces réparations occasionnent le moins de conséquences sur les trajets des usagers, ni de proposer des temps de trajets trop rallongés.

Pour ces raisons, les travaux seront réalisés de nuit entre 20h et 7h du matin, uniquement la semaine. Des restrictions de circulation seront mises en place la journée, du 1er au 19 septembre, afin d’absorber l’afflux ordinaire.

> En savoir plus sur le déroulement des travaux

Quelques chiffres

  • Sur la RN520 : en amont de la zone de travaux il circule chaque jour environ 18 000 véhicules, 14 % sont des poids lourds ;
  • Sur la RN141 : en aval du chantier, il circule chaque jour environ 20 000 véhicules, 16 % sont des poids lourds ;
  • Sur la RN941, entre Limoges et le giratoire du Breuil :
    22 000 véhicules empruntent cette section 4 % sont des
    poids lourds.

Nous invitons les usagers à la plus grande prudence et nous les remercions par avance pour leur compréhension.


Télécharger :