Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Esp@ce Presse

A20 - CORRÈZE - Mise en sécurité de la falaise de Puyjarrige

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er avril 2021

POURSUITE DE LA MISE EN SÉCURITÉ DE LA FALAISE DE PUYJARRIGE - DU MARDI 06 AVRIL AU JEUDI 1er JUILLET 2021

À l’appui d’études géotechniques, l’État - la DIR Centre Ouest - a décidé d’entamer des travaux pour stabiliser à long terme le talus de la falaise de Puyjarrige. Les équipes en charge de ce chantier doivent composer avec la configuration particulière des lieux, les méthodes exceptionnelles à mettre en oeuvre, la stabilité de lignes aériennes haute tension en amont et l’encombrement de l’axe autoroutier.

LE CONTEXTE

La falaise de Puyjarrige est affectée par des phénomènes d’érosion qui peuvent conduire à la libération de volume rocheux. Des dispositifs de sécurisation équipent déjà le talus : grillage pendu, boulon d’ancrage… Certains sont cependant vétustes et ne permettent pas un niveau de sécurité maximum. De plus, les lieux sont soumis à des circulations d’eaux souterraines aujourd’hui collectées par un dispositif peu efficace. Il nécessite un entretien complexe et coûteux.

Dans le cadre de la loi sur les mobilités, les budgets dédiés à la préservation du patrimoine ont été renforcés. Un programme pluriannuel d’investissement a donc été élaboré pour assurer la sécurisation de la falaise de Puyjarrige. d’un montant de 3,19 M€, il comprend sept phases. Les travaux les plus urgents ont été menés en 2020 pour sécuriser les blocs rocheux qui menaçaient de chuter. Il convient maintenant de continuer à renforcer la sécurité sur le long terme. Le coût de cette seconde phase s’élève à 1,06 M€.

LA SECONDE PHASE DE TRAVAUX

Les travaux se dérouleront sur l’A20, commune de Brive-la-Gaillarde, du mardi 06 avril au jeudi 1er juillet 2021. Les ouvrages de protections existants seront retirés et de nouveaux dispositifs anti-érosion seront installés (grillage plaqué, dispositif de végétalisation). Les ouvrages d’assainissement seront revus (fossés collecteurs, cunettes, tranchée drainante) et raccordés au réseau superficiel existant. Pour mener à bien ce changement vers ces installations plus adaptées et durables, des opérations de minage seront nécessaires. Quatre séances de tir de mine sont donc prévues : le 27 avril, le 04 mai, le 18 mai et le 20 mai.

LES INCIDENCES SUR LE TRAFIC

Lors de chaque tir de mine, la bretelle d’entrée de l’échangeur n°52 « Noailles » sera fermée et l’A20 sera coupée dans les deux sens de circulation. Chaque séance de tir a lieu à 11h00 et la fermeture durera entre 20 et 30 minutes. Une déviation par l’échangeur n°53 « Nespouls » sera mise en place.

En dehors des phases de tirs (préparation et évacuation), des restrictions de circulation avec le maintien d’une voie dans chaque sens et un basculement de chaussée sont nécessaires sur toute la période pour la mise en sécurité du bloc rocheux dans - et à l’approche - de la zone de travaux (voir page 3).

Les transports exceptionnels de seconde et de troisième catégories seront interdits entre les échangeurs n°51 « Périgueux » et n°53 « Nespouls » pendant la totalité des travaux.

Un chantier complémentaire de protection et de végétalisation aura lieu à partir du mois de septembre.


Télécharger :